Comment créer un jardin : un échange avec Yvan


Comment créer un jardin ? Quelles premières étapes ? Quelles sont les envies ? Un article pour celles et ceux qui s'interrogent sur la création de jardin, sous forme d'échange entre Juliette, rôle Newsletter JdN & Yvan, l'un des créateurs du jardin du Léman. A découvrir ici !

image Yvan_Carre_3.jpg (78.8kB)
Ma première interrogation, c'était : "et qui es tu ?"
[Rires] Donc présentation formelle comme ça ?! Je suis Yvan des ateliers de l'Instant Z , un organisme de formation et d'accompagnement sur l'être et le faire individuellement, et sur l'être et le faire ensemble : de la gouvernance partagée, de la connaissance de soi, de la communication, de l'éthique, de la permaculture humaine...

Est-ce que tu peux me parler du jardin dont tu fais partie, me le présenter ?
Le jardin du Léman est donc basé sur la région lémanique, un bassin de vie, une région montagneuse au bord d'un lac. C'est l'occasion de créer du lien avec tous ces gens qui s'intéressent à ces pratiques de gouvernance partagée, d'intelligence collective et de pouvoir partager nos expériences sur ces pratiques pour s'enrichir mutuellement.

"A un moment l'idée c'est d'essayer de jouer avec ce jardin, de jouer avec ce qui est là [...]"

J'ai vu que vous envisagiez de faire différents défis ?
Je dirais que le travail de base c'est de créer le cadre qui permette à ces défis d'exister.
C'est déjà un défi du nous, de le créer avec les autres membres du noyau, parce qu'on a déjà rencontré des frottements, des questionnements, sur le fond, la forme. Les projets vont émerger portés par les membres, lorsque le jardin sera ouvert en début d'année 2019, avec des méthodes de création collective. L'enjeu pour les membres du noyau, ou les gens intéressés par le transfert de compétences c'est : comment on peut soutenir les envies de membres ? sous quel format ? Avec toutes les questions d'équilibre entre le rapport bénévolat / modèle économique. Ça permet de trouver des issues entre tout gratuit et tout payant.

Dans les défis qui sont prévus, on va faire du codev', il y a des projets autour de jardins senso. Moi je serais partant de faire un défi du nous, de trouver un nom fun pour notre jardin, je trouverais ça assez marrant ! [Rires] Je suis joueur ! A un moment l'idée c'est d'essayer de jouer avec ce jardin, de jouer avec ce qui est là, sans avoir à inventer des trucs plus compliqués que "On a besoin d'un nom ? Tiens est-ce qu'on peut en faire un défi ?!".

Quel est ton rôle ?
On a réussi à bosser ça hier, en plus de valider notre constitution ! J'ai un rôle lien grand jardin, un rôle soutien qui a émergé, une personne ressource au sein du noyau. Et puis accessoirement, j'ai des rôles que je co-énergise, un rôle web et un rôle outils collaboratifs, pas encore plus définis que ça. Sinon, on a aussi un rôle trésorier, un rôle facilitateur, un rôle secrétaire et un rôle régulation.

Rôle régulation ? Chouette, qu'est-ce qu'il fait ?
Régulation c'est ce qui est de l'ordre des tensions interpersonnelles. Le noyau va fonctionner en holacratie, en traitant les tensions opérationnelles, de gouvernance et de stratégie. Le rôle régulation est complémentaire et traitera les tensions interpersonnelles s'il y en a, avec un travail à faire par le rôle sur comment on active le système. On apprend nous-mêmes à pratiquer avec ces médiations, c'est un cadre apprenant entre pairs !

"On a exploré le rêve et l'intention, une étape qui finit avec l'écriture de la Raison d'être, et puis ensuite on entrera dans la partie planification."

Quelles ont été les premières étapes dans la création du jardin du Léman ?
Une des premières étapes, ça a été d'aller chercher des gens partants pour se lancer dans cette aventure, assez rapidement il y a eu du monde. On s'est rencontrés une première rencontre pour parler de l'éventuelle création du jardin, des prémices d'intention. La rencontre a duré deux heures, et puis on s'est dit "on y va !?". Pour ce processus, on a utilisé la méthodologie du rêve du dragon, qui permet de traverser différentes étapes d'un projet [...] On a exploré le rêve et l'intention, une étape qui finit avec l'écriture de la Raison d'être, et puis ensuite on entrera dans la partie planification.

On a eu une rencontre hier pour valider la constitution. J'ai copié collé celle du jardin du citron, proposée sur la plateforme des jardins, c'était super d'avoir un support, c'est pratique de ne pas partir de zéro [...] c'est pas le truc le plus kiffant du monde de se taper des pages de règles, mais en même temps c'est tellement fondamental pour se lancer sur des rails de manière un peu clean. Et entre autre il s'est passé quelque chose qui n'était pas forcément prévu, c'était rigolo, c'est l'émergence de l'idée de fonctionner en holacratie, ça nous permet d'être au clair sur plein de règles du jeu d'un coup.

Et dans tout ce qui pourrait bien y vivre, quelles sont tes envies ?
[...] Accompagner des défis ça me parlerait bien, si des gens veulent en porter. [...] Un de mes défis personnels, c'est de prendre soin de moi, de pas être tout le temps dans trop d'actions, de pouvoir ralentir. Après, créer des petits séminaires en interne, c'est un truc qui m'éclaterait bien aussi, avec une soif de partager des choses, peut-être un petit séminaire de facilitation graphique, ou autour de la CNV. On avait aussi envie d'explorer le sujet de la gouvernance et famille. [...]

"Qu'est-ce qui ferait que dans six mois je pourrais dire "Waouh c'est vraiment cool d'avoir fait ça avec vous !" ?"

En tant que personne qui fait partie des initiateurs du jardin de Léman, qu'est-ce que tu conseillerais à d'autres jardinier·es qui se disent qu'ils·elles aimeraient peut-être créer un jardin ?
Se baser sur des constitutions déjà écrites, c'est chouette. Au delà de ça, un moment de création du nous, comment on se fédère autour de projet de jardin, comment on se distribue des rôles ? Avec par exemple le cercle de rêves où chacun dit ce qu'il trouverait génial s'il s'impliquait dans le jardin les six prochains mois. Qu'est-ce qui ferait que dans six mois je pourrais dire "Waouh c'est vraiment cool d'avoir fait ça avec vous !" ?

Moi je suis bien nourrie, je ne sais pas si tu as envie de partager d'autres choses aux potentiel·le·s jardinier·e·s qui vont te lire ?
J'ai envie de dire merci à l'Université du Nous pour tout ce qui a été fait depuis qu'ils font ce qu'ils font, depuis les premiers prémices d'expérimentation. Une volonté de tester des choses et de partager, de soutenir le mouvement de la transition.

Et pour les autres qui veulent créer des jardins, allez-y, c'est cool, lancez-vous dans cette aventure, participons, chacun à notre échelle, faisons notre part de transformation de la société !




Article publié le mercredi 30 janvier 2019.