Jardin grenoblois : La quête du citron


Type de jardin : Jardin géographique à Grenoble

Raison d'être :

Développer, relayer, soutenir la pratique de la gouvernance partagée en nous et sur le territoire. En pratiquant entre pairs, développer des compétences et postures d?accompagnement de structures et de collectifs.


Questions clefs traitées dans le jardin :
  • Comment intégrer les outils de gouvernance partagée de l'UdN et les outils d'intelligence collective dans le fonctionnement d'une organisation ?
  • Comment favoriser le développement d'une activité pro en AS ?
  • Comment servir de relai d'essaimage des outils UdN sur le territoire ?

Type d'activités :
  • Créer des temps de bac à sable avec un cadre de sécurité
  • Utiliser ces outils dans la gouvernance et le fonctionnement du jardin
  • Obtenir des feed-back sur la pratique des outils, sur la posture ?
  • Cultiver nos postures
  • Obtenir une vision des pairs sur notre pratique extérieure
  • S'accompagner mutuellement avec les outils du Codev
  • Diffuser l'information
  • Impulser la création d'une communauté locale fédérant les personnes en lien avec l'UdN
  • Participer au développement d'une communauté apprenante à travers la production de communs et la participation à la dynamique des JdN.


Pour qui :
Ce Jardin est ouvert à celles et ceux :
  • ont fait au moins un AdN
  • résident dans la « périphérie de Grenoble »
  • sont inscrit·e·s sur la carte et se sont engagé·e·s sur la charte des Jardinier·e·s du Nous.

Constitution du jardin : https://docs.google.com/document/d/1IJB_IM5onAs7TkXJ80vvRABAYuOTOFIJTNEUj8sB_mY/edit#

Personne contact : Emmanuelle




image aujardin.png (84.5kB)

Les actualités & activités du jardin

A venir, un article sur la soirée Tao du 2 février 2019 !
"Le 2 février 2019, le jardin Grenoblois « la quête du citron » a organisé une soirée TAO à destination des amis des jardinières. Nous souhaitions, grâce à ce défi, leur permettre de découvrir ce jeu tout en nous testant sur le fonctionnement en gouvernance partagée. 7 mois après le lancement de l’idée nous étions 28 à nous retrouver pour cette belle soirée."